Mots-clés

, , ,

Arrivée au village de Pinal de Amoles. Vieux village aux maisons agglutinées ou les véhicules n’ont pas accès à toutes les rues minuscules.

Le village de Pinal de Amoles est situé au coeur de la Sierra Gorda à une altitude de 2550 mètres. La température est toujours fraîche et 15° Celsius à la mi-juillet semble normal. Le ciel est presque toujours nuageux et la pluie est abondante. Les surfaces planes sont inexistantes et on cultive les moindres parcelles propices.

Je suis tombé en amour avec l’endroit. Non pas à cause de son architecture, mais son cachet typique. Pinal représente bien les petites agglomérations de la région. L’endroit fait partie de ceux qu’on nomme : Pueblo magico.

Lors de ma visite, le soleil n’osait pas apparaître et parfois il faisait sombre. Cependant, ces conditions climatiques ont contribué à rendre l’air magique de ce village de montagne.

Voici donc mon coup de coeur…

Le clocher de l’église domine en hauteur tous les édifices du village.

Édifice municipal fréquenté par les gens de la région qui tentent de régler leurs difficultés avec l’administration à la mexicaine.

Ici comme ailleurs, les couleurs vives sont de rigueur. Rouge, orange et jaune dominent. Toutes les maisons ont des toits à 2 ou 4 eaux.

Rue du marché en escalier

Encore une couleur éclatante (aucune correction). Les toits de ciment résistent mieux au temps que les toits de tôle.

Elle attend son vieux mari embarrassée par ma présence.

Marchande de fruits et légumes qui discute calmement comme tous ces gens qui ont le temps…

Cette très vieille dame vend les produits de son jardin par nécessité.

Advertisements