Mots-clés

, , ,

Façade de l'église

Façade de cette église moderne mexicaine. Quelle différence avec l’architecture fonctionnelle nord-américaine… (assemblage de 4 images)

Je suis retourné sur le site de l’église inachevée et je suis tombé sous le charme de cette structure de ciment gris qui peut sembler inhospitalière à prime abord, mais les formes et les ombres m’ont conquises. Et dire qu’on croit que je suis trop sélectif dans mes sujets ! J’avais présenté une photo le 8 juin. En voici d’autres…

J’avance lentement, mais sûrement vers l’hyper-réalisme dans mon travail. Ce qui veut dire que j’essaie de créer une atmosphère d’étrangeté, d’irréalité. Aujourd’hui, les retouches sont minimes, voire inexistantes. Seulement, le traitement des intensités lumineuses a demandé du temps. Courbes, niveaux, contraste, luminosité, etc. Des heures de plaisir…

Le ciment ne ressemble plus à du ciment… La touche de vert sur laquelle s’assoit la structure… Ces ouvertures noires…

Géométrie

Angle de la nef et l’abside. J’aimerais rencontrer l’architecte…

La tour

Cette tour m’envoûte avec ses grands yeux longs et cette rampe d’escalier inhabituelle qui lui sert de nez. (Assemblage de 2 images)

Vitrail

Éventuel vitrail…

Irréel

J’adore cette photo parce que la composition et l’effet des ombres sont déroutants pour l’oeil du spectateur. Les verticales semblent pencher vers la droite. Le coeur est presque noir, mais au centre, l’oeil se dirige vers seul endroit coloré qui a été brouillé pour ajouter à l’effet d’hyper-réalisme.

Advertisements