Mots-clés

, , , ,

Un petit village typique des hauts-plateaux. L'absence de style architectural minimal des endroits pauvres. Seule la peinture crée un effet.

Un petit village typique des hauts-plateaux. L’absence de style architectural des endroits pauvres. Seule la peinture crée un effet.

J’explore toujours mon coin de pays et lundi, je suis parti sur ma petite moto vers le Sud. Chemin faisant, je me suis retrouvé dans un pueblito (petit village) qui doit son existence à sa presa (réservoir). Assoiffé, je me suis arrêté chez un petit marchand et j’ai bu mon breuvage assis sur le seuil de la porte en compagnie du proprio, sa femme, deux fils et quelques petits-enfants.

J’adore ces rencontres fortuites où on se découvre l’un et l’autre en toute simplicité. Malheureusement, ils sont allergiques aux caméras, mais j’ai quelques images documentaires d’un endroit tout simple.

Je ne peux passer sous silence l’aide du corps de police de la ville de Comonfort où sept policiers, dont leur commandant, m’ont aidé à retrouver une route qui n’apparait pas vraiment nulle part. Autant les étrangers ont peur de la police mexicaine, autant ces derniers peuvent démontrer une gentillesse exemplaire.

Le barrage a été entièrement construit à la main. On mêlait le ciment à la main et tout se transportait dans des chaudières.

Le barrage a été entièrement construit à la main. On mêlait le ciment à la main et tout se transportait à la chaudière.

Derrière cette porte, il y a assez d'eau pour détruire le village

Derrière cette porte, il y a assez d’eau pour détruire le village.

Ce jeune garçon de 10 ans est la peste du village. Pour faciliter ma remontée en moto, il a mis de grosses pierres en travers du chemin pour me causer des difficultés.

Ce jeune garçon de 10 ans est la peste du village. Il se trouvait bien drôle quand il a mis de grosses pierres en travers du chemin pour entraver ma remontée en moto.

Une dame âgée lave son linge dans ce ruisseau qui devient rivière dans la saison des pluies.

Une dame âgée lave son linge dans ce ruisseau qui devient rivière pendant la saison des pluies.

Les chevaux déjà maigres en avril viennent s'abreuver en fin d'après-midi pour ingurgiter un volume d'eau impressionnant.

Les chevaux déjà maigres en avril viennent s’abreuver en fin d’après-midi pour ingurgiter un volume d’eau impressionnant.

Advertisements