Mots-clés

, , , ,

Le sujet est banal, épuisé. La Société National Geographic ne veut plus en recevoir. Trop de couchers de soleil plus beaux les uns que les autres. Pourtant, le sujet occupe la moitié de notre champ visuel.

Pour ma part, je m’extasie toujours devant leur beauté éphémère. Je suis un enfant dans la soixantaine qui s’émerveille encore. J’aime toujours ces bleus profonds.

La saison des pluies approche à grands pas et elle devrait devancer la moyenne. Le thermomètre oscille autour de 35° C et en fin de journée les nuages s’agglutinent au dessus de nos têtes. Les fronts s’entrechoquent et de mytérieuses formations nuageuses de forment et se défont à un rythme accéléré.

Aucun filtre, mais un ajustement d’exposition, tout est naturel. Pour le simple plaisir des yeux et sans prétention.

Donc, c’était hier autour de 20 heures…

Nuage 1Nuage 2Nuage 3Nuage 4Nuage 5Nuage 6

Advertisements