Mots-clés

, , , ,

J'aime les cartes postales. Au centre, vous retrouvez une image d'hier.

J’aime les cartes postales. Au centre, vous retrouvez une image d’hier.

Dimanche, après avoir publié mon blog, j’ai décidé de retourner, une autre fois encore, dans la vallée La Joya. Il faut vraiment vouloir y retourner parce que le chemin pour s’y rendre est troué et il déboulonne mon auto. Il est entièrement en pavé rond (cobblestone), avec les heures, la vibration épuise le corps.

Le bijou (la joya) porte bien son nom en cette saison. Je m’assoyais sur la chaussée et je contemplais la beauté du lieu comme un enfant. Je regardais les nuages mouler le sol et découper la géologie. La vallée est déposée au fond d’un cratère d’un volcan éteint depuis longtemps et d’autres phénomènes ont changé le sol. Ce qui attire l’attention c’est la couleur des strates qui passe du doré, à l’ocre, au jaune, au beige, au gris et au bleu gris.

La faible population qui y vit, élève de petits troupeaux de chèvres et moutons, quelques vaches et cochons, des mulets, ânes et chevaux. Le respect de l’environnement est sacré pour eux et cela fait que la beauté de l’endroit est préservé.

Cependant, l’isolement fait qu’ils sont d’une grande timidité surtout si l’intrus dans la soixantaine est blond et barbu, leur absolu contraire. Si je tourne la caméra dans leur direction, ils se retournent. Un jour peut-être !

Voici donc, la continuité d’un endroit qui m’enchante.

Une petite parcelle qui procure un faible rendement, mais dont la forme épouse le terrain.

Une petite parcelle qui procure un faible rendement, mais dont la forme épouse le terrain.

Ne cherchez pas le berger, il s'est caché derrière moi. Il part tôt le matin et revient à la ferme en fin de journée avec le troupeau.

Ne cherchez pas le berger, il s’est caché derrière moi. Il part tôt le matin et revient à la ferme en fin de journée avec le troupeau.

Le rayon qui passe entre les nuages éclairait l'endroit précis. Une question de patience et d'attente.

Le rayon qui passe entre les nuages éclairait l’endroit précis. Une question de patience et d’attente.

Gris clair et vert. Deux couleurs. Un noir et blanc en couleurs.

Gris clair et vert. Deux couleurs. Un noir et blanc en couleurs.

Contre-jour comme je les aime. Non seulement une texture, mais des volumes.

Contre-jour comme je les aime. Non seulement une texture, mais des volumes.

La saison des pluies achève et regarder ce sol.

La saison des pluies achève et regarder ce sol.

Dans cette vallée, le sol n'absorbe pas l'eau et tout s'érode.

Dans cette vallée, le sol n’absorbe pas l’eau et tout s’érode.

Bleu-gris ! Couleur originale. Quel beau mélange avec le jaune doré. Ce n'est plus une pente érodée, mais autre chose…

Bleu-gris ! Couleur originale. Quel beau mélange avec le jaune doré. Ce n’est plus une pente érodée, mais autre chose…

Je sortais de la vallée lorsque j'ai vu cette scène champêtre.

Je sortais de la vallée lorsque j’ai vu cette scène champêtre.

Advertisements