Mots-clés

, ,

Les pèlerins prient afin d'avoir l'aqueduc dans leur petit village.

Les pèlerins défilent et prient afin d’avoir l’aqueduc dans leur petit village.

J’avais le goût de vous présenter des Mexicains dans leur environnement, leur vie de tous les jours.
Je les ai rencontrés au fil du hasard. Je les aime bien dans leur simplicité, non pas celle de l’esprit..

Ils ont beaucoup de dignité et de fierté, un savoir-vivre exceptionnel, le tact et l’humour, de la couleur, une grande chaleur humaine et j’en passe.
Au Mexique, contrairement aux sociétés nord-occidentales, on vit et, ensuite, on travaille; non par paresse, mais parce que vivre a plus d’importance.

Avec beaucoup moins, ils sont plus heureux.

La musique était un fidèle reflet de leur accoutrement.

La musique était un fidèle reflet de leur accoutrement.

Ils attendent l'autobus qui passera éventuellement…

Ils attendent l’autobus qui passera éventuellement…

Une mère et ses deux enfants reviennent à la maison. Un phénomène normal dans les pays moins riches. Impensable au Nord.

Une mère et ses deux enfants reviennent à la maison. Un phénomène normal dans les pays moins riches. Impensable au Nord.

À défaut d'espace intérieur les marchands occupent les trottoirs.

À défaut d’espace intérieur les marchands occupent les trottoirs.

Sérieux, il lisait et reprenait certains passages à haute voix pour son copain.

Sérieux, il lisait et reprenait certains passages à haute voix pour son copain.

Le marchand pèse la marchandise pendant que le client le surveille.

Le vendeur pèse la marchandise pendant que le client le surveille.

Elle cuisine en parlant avec ses amies. Je n'ai jamais copris les deux scas d'eau au-dessus de la porte.

Elle cuisine en parlant avec ses amies. Je n’ai jamais compris les deux sacs d’eau au-dessus de la porte.

Assis avec son épouse d'origine Otomi qui croit que je lui ai volé une partie de son âme en prenant cette photo, selon ses croyances indiennes.

Assis avec son épouse d’origine Otomi qui croit que je lui ai volé une partie de son âme en prenant cette photo, selon ses croyances indiennes.

Ce monsieur de 91 ans m'a accueilli généreusement et il m'a fait visiter sa maison.

Ce monsieur de 91 ans m’a accueilli généreusement et il m’a fait visiter sa maison.

Advertisements