Mots-clés

, , , ,

Pleine lumière et lumière rasante. Une image à gauche et une image à droite. L'oeil est forcé à droite et bouge vers la gauche. Impossible à regarder comme une seule image.

Pleine lumière et lumière rasante. Une image à gauche et une image à droite. L’oeil est forcé à droite et bouge vers la gauche. Impossible à regarder comme une seule image.

 

Je suis retourné à Guanajuato, je m’en confesse… Rien de tel pour briser la monotonie. La ville respire la vie et la joie. Une atmosphère.

J’étais déjà passé à cet endroit, mais j’y suis arrivé au bon moment. Une lumière parfaite pour exprimer le sujet.

Les deux photos défient les lois d’équilibre. J’ai composé les images au scalpel. Les couleurs sont trop franches et trop nettes. Les lignes de force sont trop fortes.

J’adore faire ce type d’images surréalistes; à cheval entre l’art abstrait et la peinture.

Le mur rouge ocre foncé occupe plus de la moitié de l'image. Il pousse l'oeil à gauche vers le blanc et bleu, mais le rouge rosé au centre, au bout du mur blanc fixe un peu notre oeil qui remonte finalement vers le haut. Et le rond bleu cyan nous ramène à droite.

Le mur rouge ocre foncé occupe plus de la moitié de l’image. Il pousse l’oeil à gauche vers le blanc et bleu, mais le rouge rosé au centre, au bout du mur blanc fixe un peu notre oeil qui remonte finalement vers le haut. Et le rond bleu cyan nous ramène à droite.

Advertisements